Archives du mot-clé sécurité

Sécurité commerce: Braquage de station de service

sécurité commerceSamedi 14 mars, deux jeunes personnes,l’un mineur et l’autre majeur se sont attaqués à une station de service. Une caméra de surveillance les montraient alors qu’ils agressent la gérante, une damé âgée de  71 ans, avant de lui dérober 200 euros de la caisse et de prendre la fuite.

Les enregistrements de la vidéosurveillance les montrent faisant semblant d’acheter des bonbons avant de passer à l’attaque.Les forces d l’ordre alertées, ont pu identifier et interpeller les jeunes voleurs lundi dernier. Le mineur doit passer devant un juge des mineurs , alors que son complice il a été condamné mercredi à huit mois de prison, dont six avec sursis en plus de 200 euros de préjudice matériel et 800 euros de préjudice moral à verser à la gérante victime du braquage et de l’agression.

 

Sécurité Béziers: Menaces inscrites sur les murs

sécurité  villeLa sécurité à Béziers est menacée surtout que depuis quelques jours, des menaces à l’encontre de plusieurs policiers sont inscrites sur les murs du quartier de la Devèze . En effet les inscriptions citent des  noms d’agents de police accompagnés de menaces.  Un tel fait donne suite au caillassage tout récent du commissariat.

La police qui ne cache pas son inquiétude a lancé une enquête pour identifier les vandales qui sont probablement parmi les jeunes du quartier. Ce dernier est considéré comme zone de sécurité prioritaire. à la suite du caillassage les enquêteurs ont visualisés les enregistrements de vidéosurveillance et ont pû arrêter les auteurs présumés des dégradations.

Dans cette affaires encore, le recours à la caméra de surveillance peut se révéler déterminent pour l’arrestation des délinquants qui sont derrière les inscriptions et insultes contre les  trois policiers.

 

sécurité habitat: incendie à à la Devèze à Béziers

sécurité habitatLundi matin aux alentours de 10 h 45, un feu d’habitation s’est déclaré dans un appartement de la Devèze à Béziers. En effet l’appartement en question se trouve dans un immeuble sis au 16  rue de Bône , et une caméra de vidéosurveillance d’un commerce voisin a filmé l’arrivée des sapeurs pompiers et leurs efforts pour combattre le feu et limiter les dégats.  D’après les pompiers l’incendie est parti de la cuisine, mais il faut attendre les investigations finales de la police pour connaitre les origines de ce sinistre qui a menacé la sécurité aussi bien des habitants de l’appartement que celle de leurs voisins.

Sécurité Béziers: Dégradation de panneaux publicitaires

sécurité BéziersCe mercredi une vingtaine de panneaux publicitaires faisant partie de la compagne de communication sur l’armement de la police municipale à Béziers ont été vandalisés et tagués. Il faut dire que la décision d’armement  est devenue effective le début du mois de février, mais les affiches qui l’ont accompagné n’ont pas plu à tous.

Les agents de police se sont emparer de cette affaire de vandalisme et de dégradation de panneaux publicitaires, ils vont visualiser les enregistrements de la vidéo-protection des zones concernées afin d’arrêter les responsables de cet actes dans les plus brefs délais. Il faut dire que Béziers déploie tous les moyens possibles, renforcement des effectifs de la police, armement des agents de la police municipale, installation de caméras de surveillance, etc. pour garantir la sécurité des biens et des personnes dans la ville. Mais les affiches de communication n’ont pas fit l’unanimité.

 

Sécurité à Pézenas : Un restaurateur blessé par des coups de serpette

sécurité des personnesA une demi-heure de Béziers et plus précisément dans la commune de Pézenas un restaurateur  été agressé par huit personnes, alors qu’il venait à la rescousse de deux clients devant la caméra de surveillance de son restaurant qui se trouve sur la cours Jean-Jaurès.

L’enregistrement de la vidéosurveillance montrait bien la scène où le monsieur a reçu des coups de serpette au niveau du visage et du cou ce qui lui  valu une trentaine de point de suture rien que pour son visage. La police qui a été avisé par d’autres clients se trouvant au sein du restaurant a ouvert une enquête sur l’incident dans avant d’arrêter la bande d’agresseurs, qui comptait 7 jeunes hommes et une fille. Présentés devant le juge, deux des malfaiteurs ont été jugés, celui qui  utilisé la lame a eu droit à quatre de prison alors que l’autre a eu deux ans de prison pour le reste de la bande, ils sont toujours en fuite.

Sécurité à Béziers : Un forcené enfermé chez lui pendant 10h

sécurité béziersLes faits ont eu lieu mardi matin vers 11h00, rue Malbec, à Béziers lorsqu’un jeune homme âgé de 28 ans s’est enfermé chez lui en menaçant de se suicider avec une arme. Une fois alerté le GIPN a bouclé l’ensemble du quartier comme en attestaient plusieurs prises des caméras de surveillances des commerces avoisinant  et celles de la vidéo-protection.  Par mesure de sécurité le gaz a été coupé sur la zone en attendant les revendications du forcené, qui n’étaient pas très claires. D’après le médiateur présent sur place cet acte désespéré est lié à une séparation. Après 10 heures de négociation, le jeune homme s’est  redu sans qu’il ait de victime ou de dégâts.

Vidéosurveillance à Béziers : huit personnes prévenues de proxénétisme

sécurité à béziersJeudi soir le tribunal de Narbonne devrait rendre sa décision dans l’affaire de proxénétisme aggravé, concernant les huit individus qui ont purgé 32 mois de détention. Des preuves indubitables ont été présentées dans cette affaire notamment des enregistrements de vidéosurveillance qui présentent les agissement de quatre prévenus et leur implication dans ce trafic en mettant sur la route une trentaine de femmes dans le narbonnais et une quinzaine dans le biterrois

Les caméras de surveillance ont filmé les agissements des personnes impliquées sur les lieux de prostitution entre Coursan et Nissan ainsi que dans le prolongement vers Béziers. Le juge doit écouter d’autres détenus accusé pour proxénétisme aggravé.

Sécurité Béziers : Un couple retrouvé mort

vidéosurveillnce maisonPrès de Béziers et plus exactement à Nézignan-l’Évêque, un couple âgé d’une trentaine d’années  a été retrouvé mort dans son domicile  jeudi soir. Une enquête a été ouverte par la gendarmerie de Pézenas et toutes les possibilités sont étudiées. En effet les enquêteurs ont visualisé la caméra de surveillance du domicile qui n’a pas révélé d’intrusion et étant donné que l’alarme de la maison n’a pas été déclenchée, on penche plus pour la thèse du meurtre suivi d’un suicide. Il est très probable qu’après une violente dispute le conjoint ait poignardé sa compagne avant d se donner la mort. L’enquête est toujours en cours et tous les indices et les preuves sont minutieusement analysés par les services de la gendarmerie.

Sécurité à Béziers: Arrestation d’une bande organisée

vidéosurvillance maisonQuatre individus  originaires d Macédoine et du Kosovo ont été interpellés à Béziers  et à Carcassonne par la gendarmerie de Pézenas, alors qu’un autre qui a fait l’objet d’un mandat d’arrêt s’est enfui vers l’Italie. Ces personnes sont soupçonnées de six cambriolages de maisons alors que les habitants étaient à l’intérieur. Plusieurs enregistrements  de vidéosurveillance les condamnent  et attestent de leur implication dans ces affaires.  Les séquences des caméras de surveillance ont beaucoup aidé la brigade des recherches et le groupe d’enquête de lutte anti-cambriolage dans l’arrestation des malfaiteurs qui ont été traqués depuis plusieurs semaines. Il est à noter que les cambrioleurs se sont emparés des bijoux de valeur, de l’argent, et des montres de collection pour une valeur totale de 60 000 euros.

Interpellation de cinq russes à Béziers et Saint-Jean-de-Védas

policeLes villes de Béziers et Saint-Jean-de-Védas ont enregistré une série d’interpellations durant la nuit de lundi à mardi. Le SRPJ et la brigade de recherche ont procédé à l’arrestation de cinq individus d’origine russe âgés entre 24 et 38 ans.

Les enquêteurs ont trouvé dans un appartement de Béziers, loué par l’un des suspects, des explosifs. Les cinq hommes ont été arrêtés et placés en garde à vue. Le directeur d la police judiciaire a déclaré qu’aucun projet d’attentat n’a été déterminé surtout que ces individus sont inconnus des services antiterroristes.

 Les explosifs découverts étaient à base de peroxyde d’acétone (TATP), des composants simples mais dangereux qui mettent en danger la sécurité des personnes et des biens  comme dans le cas du marathon de Boston. D’autres investigations sont encours pour démasquer de nouveaux suspects. Entre-temps la sécurité a été renforcée dans la ville avec une forte présence des forces de l’ordre et une étude minutieuse de tout mouvement suspect apparaissant dans les enregistrements de la vidéo-protection de la  ville.